la vierge de Bonson

La Dame blanche de Michel Granger se veut un trait d’union entre le passé, le présent et le futur. Placée devant la niche où se trouvait la statue dérobée en 2002, elle garde présent son souvenir en même temps qu’elle rend hommage au savoir-faire célèbre des voisins verriers de Saint-Just-Saint-Rambert. « Si on retrouve la statuette, on pourra la remettre dans sa niche. Il faut lui laisser la place de revenir » a expliqué l’artiste originaire de Roanne. Eclairée, la silhouette évoque une apparition. Dans sa plaque de verre bleu pailleté, elle rappelle aussi que la Vierge est la reine des Cieux et un exemple lumineux.

L’incroyable aventure de la Vierge à l’Enfant [PDF]

COMPLÉMENT D'INFORMATION : + d'infos sur la Chapelle de Bonson
f1a330f6559e13ce47fc0159984b9fd6999